Thérapies

Médecine Traditionnelle Chinoise


Je pratique l'Acupuncture Traditionnelle Chinoise et la moxibustion.

J'utilise des aiguilles à usage unique, des moxas et des ventouses au besoin.
Je suis spécialisée en tuina et en phythothérapie chinoise.

Le tuina ou massage traditionnel chinois, fait de plus de 300 gestes comporte aussi, si nécessaire, des normalisations ostéo-articulaires.

Le tuina permet de traiter de façon préventive et/ou curative.

La digitopuncture ou acupressure se réalise avec les doigts et fait parti du tuina.

Le tuina est une bonne approche pour les personnes qui sont rétives à l'acupuncture.

Je propose également, des séances relaxantes et tonifiantes de massage assis, issu du Tuina.

Je conseille l'usage de compléments alimentaires qui font partie de la phythothérapie traditionnelle chinoise. Elle traite les troubles chroniques (fatigue, lombalgies...) qui ne cèdent pas aux autres traitements.

Enfin, pour les personnes familières des pratiques énergétiques, je propose un soin d' harmonisation énergétique et de lecture des corps énergétiques subtils par le Qi Gong. 

Cette pratique fait parti des techniques de Qi Gong thérapeutiques (massage Qi Gong des points d'énergie, projection d'énergie à distance).

Elle permet le recentrage, et lutte efficacement contre les désordres émotionnels.

Hors soin, je propose sur demande des stages et des conférences, à des particuliers, des associations et des entreprises.

Me Contacter au 06 63 10 70 94


L’hygiène alimentaire dans le cadre de la MTC

Comment retrouver une hygiène alimentaire pour perdre en volume ?

L’hygiène alimentaire chinoise fait partie intégrante du système médical de la médecine traditionnelle chinoise.

Elle est l'une de ses cinq branches avec la pharmacopée, l'acupuncture, la médecine manuelle (Tui Na) et les exercices énergétiques (Tai Ji Quan et Qi Gong).

Elle repose donc sur les mêmes théories fondamentales qui sont le Qi, le Yin et le Yang, et les cinq éléments.

Dans la tradition chinoise, la cuisine n'est pas que gastronomique : elle est également thérapeutique puisque l'on ne fait pas de distinction entre les aliments et la pharmacopée. Les aliments ont simplement une action plus douce que les plantes médicinales, c'est pourquoi on peut, et on doit, en consommer tous les jours.

Dans son application pratique, l’hygiène alimentaire a deux fonctions : l'une pour maintenir l'équilibre énergétique et prévenir les maladies, l'autre pour corriger les déséquilibres et soigner les maladies.

Une alimentation correcte est indispensable pour recouvrir la santé, mais elle peut être parfois insuffisante. On emploi alors des ingrédients ayant une action plus forte, la pharmacopée, et l'acupuncture et/ou les autres branches de cet art médical.

Sun Si Miao, célèbre médecin de la dynastie Tang, disait à ses étudiants :

"Afin de guérir une maladie, il convient d'en connaître la cause. Puis on la traite avec l'alimentation. Ce n'est que lorsque celle-ci est insuffisante que l'on utilise les plantes et les aiguilles".

En Occident. Cette négligence fait de la mauvaise alimentation la cause majeure de mortalité précoce dans la plupart des pays occidentaux.

En Orient, elle occupe une place des plus importante en médecine puisqu'elle permet de prévenir l'apparition des maladies : "ce n'est pas lorsqu'on a soif qu'il faut commencer à creuser un puits". Ainsi, les chinois avec une espérance de vie quasiment équivalente à celle des pays occidentaux, dépensent quarante fois moins d'argent pour leur santé...

L’hygiène alimentaire chinoise est mal connue en France, pays de la gastronomie, car perçue comme trop exotique, voire même ésotérique. On s'imagine devoir remplacer la baguette de pain par le bol de riz, le magret de canard par le canard laqué...

Pourtant, les principes de base de l’hygiène chinoise peuvent être universellement appliqués, car ils se doivent d'être adaptés en fonction du lieu, des saisons, des

coutumes, de l'activité des personnes, de leur âge, et bien sûr en fonction de leurs éventuels déséquilibres.

Je vous invite à découvrir quels sont les grands principes de cette hygiène alimentaire, de cet art de vivre, qui bénéficie d'une expérience millénaire et qui repose avant tout sur des règles de bon sens.

Exemple de cure chez un praticien certifié :

le praticien accompagne la personne dans la mise en place du programme d’hygiène alimentaire et pratique des séances d’accompagnement d’une à deux fois par semaine, en acupuncture traditionnelle chinoise et tuina (massothérapie traditionnelle chinoise) pour potentialiser le soin.

10 séances avec1 ou 2 séances par semaine (5 semaines)

Puis 1 séance toutes les semaines, par quinzaine ou par mois en fonction de la personne

Puis une séance par mois durant 3 mois

Une cure s’étale sur 5 mois pour un suivi correct.

A chaque séance: point sur les menus- tuina-acupuncture traditionnelle chinoise et auriculothérapie

A la 1ère séance, un bilan énergétique complet est établi pour définir le terrain de la personne.

Des documents d’accompagnements sont fournis au consultant.

Si nécessaire, le praticien donne des conseils en phytothérapie traditionnelle chinoise.


La cure ne peut se substituer à un avis médical.